Invitation pour l’inauguration de la plaque commémorative du Lieutenant Léon OUGLOFF – Escadrille Normandie-Niemen –

Né de parents russes à Troitskor (Russie) le 4 octobre 1919, il fut élevé en France et obtint la nationalité française en 1933, ce qui lui permit de pouvoir s’engager plus tard dans l’Armée de l’air.

En 1939 il intégra l’école de vol d’Avord et, en mai 1940, il fut dirigé sur le CIC (= Centre d’Instruction de la Chasse), alors basé à Oran, en Algérie. Il y demeura jusqu’à novembre 1942, date du débarquement anglo-américain en Afrique du Nord, avant d’être muté au GC.II/5 « Lafayette », où il apprit à voler sur le Curtiss P-40 Warhawk.

En mai 1944, il se porta volontaire pour le Groupe de Chasse Normandie (NB. Qui n’avait pas encore été rebaptisé Normandie-Niémen), qu’il rejoignit en octobre 1944, avec le grade d’aspirant. Après avoir suivi une formation sur Yak 3, il retrouva son unité et en moins de 3 mois de combats, de janvier à mars 1945, il obtint le statut d’as. Bien qu’abattu une fois par la Flak (Fliegerabwehrkanone, signifiant « canon antiaérien ») , le 3 février 1943, il survécut et rentra en France à l’issue de la guerre.

En novembre 1945 il fut nommé instructeur à l’École de Tours, puis à celle de Cognac, avant de retourner au Groupe de chasse Normandie-Niémen, alors basé à Rabat, au Maroc, comme lieutenant, en mars 1947. Le 24 juillet de la même année il trouva la mort lors d’un vol de reconnaissance, son appareil ayant heurté une ligne téléphonique et s’être écrasé, désemparé, dans la mer.

(Source: Wikipédia)

Share

2 pensées sur “Invitation pour l’inauguration de la plaque commémorative du Lieutenant Léon OUGLOFF – Escadrille Normandie-Niemen –

  • 27/09/2011 à 17:25
    Permalink

    Bonjour,

    En qualité d’intigateur de la réhabilitation de la tombe du Lieutenant Léon OUGLOFF, et grace à l’aide préçieuse que m’ont apporté la Mairie d’Asniéres et Mr. Alain GENESTY c’est avec honneur et fierté que je viens remerçier le Souvenir Français , en les personnes de ses portes-drapeaux qui , avec dignité et patience , ont supporté la chaleur de ce 23 septembre , donnant ainsi à cette cérémonie , la ferveur et la solennité qu’elle méritait .
    Madame , Messieurs , vous avez tout mon respect.

    Philippe H- ORTOLA (retraité mécanicien aéronautique)

    Répondre
    • 28/09/2011 à 07:06
      Permalink

      Merci à vous pour votre message.

      Thierry Le Gac
      Secrétaire -SF Asnières-

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *