Allocution du 11 novembre – Comité de liaision des associations d’Anciens combattants

Comité de liaison des associations d’ Anciens Combattants,
Victimes de guerre, Ordres nationaux et Associations patriotiques
C .A .S . 16 Place de l’Hôtel de Ville 92600 Asnières sur Seine

Discours 11 novembre 2011

Ce matin ,une fois n’est pas coutume, La municipalité a tenu à rendre un hommage particulier à un de nos concitoyens Auguste THIN, décédé le10 avril 1982. Pourtant, Auguste THIN a bien failli ne pas faire partie de l’histoire. En effet, il n’est pas choisi par ses supérieurs pour remplir ce rôle historique : Choisir le Soldat inconnu. Car ce n’est pas à lui que l’on a pensé lorsque l’ordre est parvenu de désigner « un ancien poilu de deuxième classe, le plus méritant possible.  » Ce soldat, fut-il le plus humble des citoyens, ouvrier ou patron, paysan ou bourgeois, illettré ou savant, patricien ou plébéien, s’exclama dans une superbe envolée le rapporteur du projet, Georges Maurisson, qu’importe, pour tous il sera le plus grand.
C’était le 8 novembre 1920 à l’assemblée nationale. Ordre est donnée au commandant des secteurs (Flandres, Artois, Somme, Ile de France, Chemin des Dames, Champagne, Lorraine, Verdun), de « faire exhumer dans un endroit qui restera secret le corps d’un militaire dont l’identité comme Français est certaine mais dont l’identité personnelle n’a pu être établie « .
Deux jours à fouiller, à retourner la glaise, Auguste THIN est l’un de ces terrassiers Le 10 novembre, en fin de matinée. Huit Bières sont là dans la pénombre de « l’écoute n° 1  » l’une des étroites galeries souterraines de VERDUN. Huit cercueils de chêne brut, recouverts du drapeau tricolore, Tout est prêt pour l’arrivée de la délégation conduite par le ministre MAGINOT.
Tout est prêt sauf le soldat que l’on a pressenti, héros du Chemin des Dames et de VERDUN, il vient de tomber malade.
A quelques heures de la cérémonie officielle, il faut trouver un autre « deuxième classe ayant fait la guerre , Le sort tomba sur un des plus jeunes, Auguste THIN, fils d’un soldat mort pour la France,. il s’engage le 03 janvier 1918, à l’âge de 19 ans pour libérer le sol natal et venger son frère aîné grièvement blessé. A l’Armistice, il se trouve à GUEBWILLER. En novembre 1920 Il ne lui reste que trois mois de service à faire. Mais ce matin là, l’histoire en a décidé.  » Soldat THIN, c’est vous qui désignerez le Soldat Inconnu, cet après-midi. Allez toucher une tenue neuve « . Quatre heures plus tard, en tenue « n° 1  » casqué, sanglé, très impressionné, le jeune poilu pénètre dans la casemate transformée en chapelle ardente. La Sonnerie aux Morts retentit. Puis les tambours voilés de crêpe se sont mis à rouler lugubrement et les coeurs se sont serrés. Un choix difficile, huit cercueils alignés, deux par deux, Une voix s’élève. Celle de MAGINOT :  » Soldat THIN, voici un bouquet de fleurs cueillies sur les champs de batailles de VERDUN, parmi les tombes des héros morts pour la Patrie. Vous les déposerez sur l’un des huit cercueils qui sont ici. Celui que vous choisirez sera le « soldat Inconnu  » que le peuple de France accompagnera demain sous l’Arc de Triomphe « . L’instant est grave et solennel. L’émotion est à son comble. André THIN raconte : « Mon père était si ému et tant embarrassé ! Quel cercueil choisir ? Son bouquet d’oeillets rouges et blancs à la main, Il attendait, hésitant, une idée lui était venue. En regardant les écussons de son régiment brodés sur le col de sa capote  » 132  » – « si j’additionne ces trois chiffres, se dit -il dit, cela fait six. De plus le 132ème appartient au 6ème corps … il décida que son choix se porterait sur le sixième cercueil. Il a tourné une première fois très vite, sans s’arrêter, puis au second tour, brusquement, il a déposé son bouquet sur le troisième cercueil de la rangée de gauche. » Un murmure s’élève, soulageant les coeurs : « C’est fini, il a choisi. » Le 28 janvier 1921, le Soldat Inconnu est inhumé dans sa tombe pour l’éternité Il y a 90 ans, le 11 novembre 1921, pour la première fois, les autorités civiles et militaires s’inclinaient devant ce soldat inconnu, enterré à tout jamais sous l’ Arc de Triomphe et symbole de tous ceux qui ont donné leur vie pour la Patrie, et honoré depuis chaque jour. La Tombe d’ Auguste Thin a été rénové par l’ UNC, il y a 10 ans.

Exposition la Grande Guerre 1914/1918
Le 4 novembre dernier a été inauguré, au château d’ Asnières, une exposition sur la grande guerre de 1914- 1918, organisé par le Souvenir Français.. 6 mois de préparation. Exposition de grande qualité, Elle vous attend chaque jour, l’après midi de 14h à18h, vous vous rendrez quand nous nous y rendrons après le repas. Et je vous invite à en parler autour de vous, C’est aussi un élément de notre devoir de mémoire. Tout le monde ne connaît pas Monsieur Xavier Mélard, président du Souvenir Français,. S’il voulait bien se lever. Je voudrais qu’on applaudisse il le mérite bien pour ce travail remarquable

Claude MOREL
Comité de liaison des associations d’ Anciens Combattants,
Victimes de guerre, Ordres nationaux et Associations patriotiques

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *