Edito du secrétaire d’État aux Anciens combattants et à la Mémoire – livret 2016 Année de la Marseillaise –

À l’occasion des 180 ans de la mort de Rouget de Lisle en 1836, le Président de la République, François Hollande, a souhaité faire de l’année 2016 l’année de La Marseillaise.

Le ministère de la Défense sera au rendez-vous de cette année mémorielle, l’histoire de La Marseillaise

ayant un lien fort et singulier avec l’histoire de notre Nation. Ce sera l’occasion d’évoquer les racines républicaines de ce chant, son sens, sa symbolique et sa résonnance aujourd’hui dans la jeunesse. Pour cela, le ministère a engagé plusieurs actions scientifiques, culturelles et artistiques afin de contribuer au renforcement des liens entre la Nation, le monde de la Défense et la jeunesse. Chaque française et chaque français a un rapport personnel à La Marseillaise. Depuis ma nomination comme secrétaire d’État, chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, La Marseillaise m’accompagne dans tous les moments de mémoire, qui sont autant d’occasion de rassemblement, d’échange et de partage : elle conclue les hommages rendus à ceux qui sont tombés, hier comme aujourd’hui, au nom de valeurs dont nous devons défendre l’héritage ; elle est chantée généreusement par de jeunes enfants qui saluent la mémoire de leurs aînés ; elle est chantée par nos concitoyens à l’étranger, qui le temps d’une cérémonie

se retrouvent autour d’une histoire commune, celle de la Nation à laquelle ils appartiennent.

Cette année 2016 offre ainsi l’opportunité de valoriser notre chant national inscrit dans la Constitution comme notre belle devise « Liberté, Égalité, Fraternité » et qui est devenu au fil du temps le chant de tous les esprits révolutionnaires et républicains.

Jean-Marc Todeschini

Secrétaire d’État aux Anciens combattants et à la Mémoire

 

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *